CAE-IMPACT – Mesure de l'impact social des Coopératives d'Activité et d'Emploi (CAE)

Lors du Forum nous proposons

Retrouvez-nous le : Jeudi 7/11 matin
Retrouvez-nous dans : Innovation sociale
Type d'intervention : Présentation de notre projet parmi d'autres, Table-ronde, conférence

La structure ou le collectif qui intervient

Organisation porteuse : Coopérer pour Entreprendre
Statut de l'organisation : ESS - Coopérative, SCIC, SCOP
Code postal : 75019
Ville : Paris
Autres organisations partenaires : Fonds Social Européen, BPI, CGET, Chrysalide, Kanopé, Coodémarrage53, Coop&Bat, CAE CLARA, Coopénates, L'Envol, Ellyx

Informations complémentaires

État de la contribution : Projet en cours
Échelle de la contribution : National
Présentation de la structure, du collectif ou du projet : Les Coopératives d’Activité et d’Emploi (CAE) qui poursuivent une mission d’intérêt général font appel aux financements publics (métropoles, communautés d’agglomération, départements, région, état, Europe, financeurs privés), afin de réaliser des missions relatives au développement de l’emploi et/ou au développement économique territorial. Ces CAE collectent régulièrement des données quantitatives relatives aux personnes accompagnées, sans pour autant réaliser des études d’impact, lesquelles restent encore marginales.

Dès 2015, l’intérêt de mesurer l’impact social des CAE qui poursuivent une mission d’intérêt général, est partagé lors des Universités de Coopérer pour Entreprendre, qui consacre une table-ronde sur la question. Y est notamment présentée la démarche d’expérimentation de SROI pilotée par l’Eurométropole de Strasbourg, pour laquelle la CAE Artenréel s’est portée volontaire. Avec un SROI de 5, les deux principaux bénéficiaires identifiés sont les entrepreneurs (premiers bénéficiaires) et l’État.

La même année, une étude quantitative et qualitative a été réalisée en 2015 par la Cg-scop sur le modèle des CAE, relevant des spécificités des CAE et des impacts supposés.

En 2017, Coopérer pour Entreprendre, élabore sa stratégie 2018-2022, qui prévoit la réalisation d’un programme d’évaluation de l’impact social, en vue d’aboutir à une méthode dupliquée sur l’ensemble des CAE. Ce programme de transformation a été adopté à l’unanimité par les CAE de Coopérer pour Entreprendre lors de l’Assemblée générale 2018.

Ainsi, Coopérer pour Entreprendre lance un programme de mesure d’impact social des CAE, soutenu par le Fonds Social Européen, dans le cadre du programme opérationnel national « Concevoir, expérimenter et diffuser des outils et des démarches d’évaluation d’impact social », le programme CAE-IMPACT sera élaboré en 2019 et 2020, puis diffusé jusqu’en 2021.

CAE-IMPACT poursuit 3 objectifs :
- Mesurer avec fiabilité l’impact social des CAE
- Accélérer les démarches de progrès des CAE, mieux piloter la CAE
- Accompagner les démarches d’impact social des collectifs de travail, dont les tiers-lieux
Pour atteindre ces objectifs, nous avons proposé un cadre d’action complet :
- Une démarche structurante de l'innovation sociale en matière d’accompagnement à la création d’emplois, d’accès au droit et d’économie collaborative.
- Une démarche d'amélioration et de valorisation pour les CAE qui complète les dispositifs d’évaluation actuels par de nouveaux éléments permettant de mieux appréhender les actions déployées par les CAE.
- Une démarche participative : L’ensemble des CAE et leurs parties prenantes sont associées. La démarche sera testée par un consortium de CAE volontaires et représentatives de la diversité des coopératives et des territoires.
- Une démarche innovante qui permettra d'enrichir les méthodologies actuelles autour des études d'impact, et les connaissances encore trop parcellaires autour du bien-être au travail des travailleurs à leur compte.
- Une démarche transparente : Les résultats de l’ensemble de la démarche, méthodologie employée, mise en œuvre réalisée, obstacles rencontrés, leviers déployés et résultats obtenus, seront communiqués à l’ensemble des parties prenantes intéressées.
- Une démarche ouverte vers les autres collectifs de travail : Les enseignements de la démarche permettront d’outiller les démarches d’impact des autres collectifs de travail, dont les tiers –lieux.

L’ensemble des objectifs de CAE Impact nécessitent, pour être atteints, de reposer sur un dispositif fiable et reconnu en tant que tel. Trois leviers seront mis en œuvre pour assurer la fiabilité du programme.

La pertinence des indicateurs
- Un référentiel d’indicateurs spécifique et adapté aux CAE, à laquelle seront associées les CAE et leurs parties prenantes.
- Une démarche en capacité de caractériser les impacts jusqu’alors implicites, comme la qualité de vie au travail.
- La capacité de la démarche à identifier l’environnement global des CAE au travers de nouveaux impacts, non encore connus ou pressentis par la CAE.

Un protocole robuste
- Un accompagnement externe réalisé par un cabinet expert en étude d’impact.
- Une démarche de généralisation précédée par une phase de test associant un échantillon représentatif de CAE.

La production effective d’études d’impacts
- Le protocole sera conçu pour être « le plus léger possible », et prendre ainsi en compte les capacités de mobilisation des CAE ainsi leurs systèmes de reporting actuels.
- Les CAE seront accompagnées pour rechercher des financements complémentaires, et formées à la réalisation d’études d’impact.
- Au-delà des CAE, des outils méthodologiques seront développés et proposés aux autres collectifs qui travaillent sur les « Communs », dont les tiers-lieux.
Lien vers une page web présentant l'initiative : https://cooperer.coop/cae-impact-mesure-de-limpact-social-des-cae/
caeimpactmesuredelimpactsocialdescoop_logo-cae-impact.png

Ambitions

En quoi cette initiative apporte une plus-value pour nos territoires ? : Les CAE sont des entreprises coopératives ayant un fort ancrage sur leur territoire et participe à leur dynamisme. Elles créent de la richesse économique et sociale tant individuellement par l'activité des entrepreneur.es-salarié.es que collectivement par celle de la CAE. et participe au dynamisme de son territoire. Le programme de mesure d'impact social des CAE doit nous permettre de valoriser ces effets qualitatifs créent par la CAE sur le territoire.
Comment cette initiative répond aux grands défis de société ? : Développer un programme de mesure d’impact social des CAE, qui sera par la suite déployé et proposé plus largement aux collectifs de travail, tels que les tiers-lieux, permet de mettre en avant l’impact de ces formes d’organisation du travail collectives, permettant à chaque individu de satisfaire ses aspirations d’autonomie et de bien-être, dans un cadre sécurisant, solution efficace face à la précarisation accélérée de nombreuses personnes sur le marché du travail.

Les CAE mettent l’accent sur l’accompagnement des personnes, dans le respect de leur diversité, l’exigence démocratique, portée par le principe coopératif, l’action pérenne sur les territoires, l’ancrage dans l’économie sociale et solidaire, qui constituent une solution efficace, innovante et porteuse de valeur pour les personnes et l’ensemble de la société.
Je donne mon accord pour que les informations ci-dessus soient visible sur le site : Oui