Co-construire sa communication avec ses parties prenantes

Organisation porteuse : O tempora
Statut de l'organisation : ESS - Coopérative, SCIC, SCOP
Code postal : 33000
Ville : Bordeaux

Notre contribution

Plus-value pour les territoires : Collectivités et ESS
Réponses aux défis de société : Consommation responsable et alimentation durable, Transition écologique et énergétique, Défis générationnels, Transformation numérique, Création ou préservation de communs
État de la contribution : Projet en cours
Présentation de la proposition : En tant qu'agence de communication dédiée aux acteurs de l'intérêt général avec une forte culture de la coopération de par notre statut SCOP et nos presque 30 ans d'expérience, nous travaillons de plus en plus les problématiques de communication en mode intelligence collective en réunissant des parties prenantes de la question soulevée. Cela permet une mise à plat des enjeux et des postures de chacun, une approche désilotée des problèmes, une acceptation des considérations des autres et une co-construction de réponses basées, non pas sur le consensus, mais sur l'acceptation par consentement d'une visée commune.

Lors du Forum nous proposons

Et des formats longs : Atelier pour co-construire sur la thématique : temps de réflexion et/ou production (60'-120')
Détails du format : Nous proposons pour permettre à ceux qui sont intéressés d'expérimenter cette manière de faire durant un atelier "échantillon" de 120 minutes. Pour cela nous choisirons une problématique accessible à tous et nous animerons le groupe de la mise à plat des enjeux et des tensions à l'amorce de pistes de réponses en utilisant plusieurs séquences d'animations (débat mouvant, jeu des pourquoi…).
Cet atelier ne peut excéder 20 participants et sera animé par 2 communicants facilitateurs.

Ambitions

Autres commentaires : Amener les participants à réfléchir à une autre manière de travailler leur stratégie de communication, dans une optique de réponses plus pertinentes mais aussi mieux portées par les différents acteurs notamment quand il s'agit de problématiques aux enjeux multiples voire conflictuels.
Je donne mon accord pour que les informations ci-dessus soient visible sur le site : Oui