Coopérer : un moyen technique? Oui, mais aussi une vision de la société.

Organisation porteuse : Centre de Ressources pour les Groupements d'Employeurs - CRGE
Statut de l'organisation : ESS - Association loi 1901
Code postal : 86000
Ville : Poitiers
Autres organisations partenaires : iesMEd, e-graine, Timothée Duverger, AGEC & Co,

Notre contribution

Plus-value pour les territoires : Dépolarisation urbain/rural, Collectivités et ESS
Autres : Développement
Réponses aux défis de société : Consommation responsable et alimentation durable, Transition écologique et énergétique, Création ou préservation de communs
Autres manières d’entreprendre, d’innover et de repenser le travail : Innovation sociale, Gouvernance et démocratie, Sensibilisation des jeunes à l'ESS, Nouvelles formes de travail
État de la contribution : Projet en cours
Échelle de la contribution : National, Régional
Présentation de la proposition : Coopérer : un moyen technique ? Oui, mais aussi une vision de la société.

Les discours, pour ne pas dire les injonctions, mettant en avant la nécessité de coopérer entre acteurs économiques, entre associations, entre collectivités territoriales, … sur les territoires sont légions. Souvent, l’objectif à moitié avoué est la recherche d’économies, via le recours aux rendements d’échelle. Lorsqu’elle est imposée, la coopération ne fonctionne que très rarement. Lorsqu’elle est choisie, elle devient un formidable outil d’innovation et de renforcement. Il est alors utile de construire et de porter une vision positive de la coopération.
Porter une vision positive de la coopération, c’est défendre et encourager la construction d’actions collectives qui permettront, en mélangeant les pratiques, les idées, les expertises de proposer de nouvelles solutions.
Mais la coopération c’est aussi une contribution à la transformation sociale car, en associant des acteurs différents autour d’un projet commun et d’objectifs partagés, elle nous apprend à dépasser nos préjugés, à travailler ensemble et à construire du commun.
Répondre aux enjeux de nos sociétés aujourd’hui : écologie, développement des circuits courts, injustice sociale, emploi, défis du numérique, … ne peut se faire dans un cadre de concurrence dans et entre les territoires.
Alors mutualiser des emplois via les Groupements d’Employeurs, développer ensemble de nouvelles activités au sein de Scic, coopérer pour répondre à des marchés publics, … devient davantage qu’un outil technique, c’est une vision partagée de ce que nous pouvons construire dans les territoires.
Pourquoi coopérer ? comment mettre en œuvre de telles initiatives ? Quels sont les formes et les outils juridiques à disposition ? Quels sont les préalables et les points de vigilance ? Et vers quelles ressources se tourner pour concrétiser les réponses à ces questions ?
Autant de questions que nous essaierons d’aborder lors de cet atelier.

Lors du Forum nous proposons

Et des formats longs : Atelier pour co-construire sur la thématique : temps de réflexion et/ou production (60'-120')
Détails du format : A confirmer et à préciser, mais l'idée serait :
1- Approche théorique de la coopération par un universitaire
2- Ateliers / mini-formations sur une déclinaison de thématiques liées à la coopération

Ambitions

Autres commentaires : Sensibiliser à la coopération et l'inter coopération, faire se rencontrer les participants pour échanger sur les objectifs, les modalités et les différentes formes de coopération, ...
Je donne mon accord pour que les informations ci-dessus soient visible sur le site : Oui