Un ancrage territorial de l’alimentation / expérimentation et coopération

Organisation porteuse : Maison de Courcelles
Statut de l'organisation : ESS - Association loi 1901
Code postal : 52210
Ville : Saint Loup sur Aujon
Autres organisations partenaires : Le pain de Courcelles , Le maraichage Aujon nos légumes , l'apicultrice Cécile Raffier ,le chef de cuisine Hervé Simmonnel, la commune de Saint loup sur Aujon , la communauté de commune CCAVM

Notre contribution

Plus-value pour les territoires : Dépolarisation urbain/rural, Collectivités et ESS
Réponses aux défis de société : Consommation responsable et alimentation durable, Création ou préservation de communs
Autres manières d’entreprendre, d’innover et de repenser le travail : Liberté d'entreprendre collectivement, Formation et transmission des pratiques, Nouvelles formes de travail
État de la contribution : Projet en cours
Échelle de la contribution : Local
Présentation de la proposition : Le projet élaboré par la Maison de Courcelles avec le maraîcher bio du village, le boulanger et la commune de Saint Loup sur Aujon, en lien avec de nombreux partenaires locaux, vise à créer un jardin et un four à pain en y associant pédagogie, sensibilisation au goût et à l’alimentation, biodiversité et développement durable.
Situés dans une commune rurale, ces espaces auront pour vocation à accueillir des enfants qui fréquentent aujourd’hui l’école et la cantine scolaire du village ou qui viennent en séjour à la Maison de Courcelles. Ils toucheront également des familles du village et des environs. Les outils pédagogiques
qui seront créés sur ces espaces seront mis à disposition des neuf autres écoles de la communauté de communes Auberive, Vingeanne et Montsaugeonnais et des cantines scolaires du territoire.
Sur ce petit territoire, le projet répond aux quatre priorités de la politique publique de l’alimentation : l’éducation alimentaire de la jeunesse, la lutte contre le gaspillage alimentaire, l’ancrage territorial, la mise en valeur du patrimoine alimentaire et la justice sociale. Il comprend en outre une dimension environnementale forte, dans une commune sans pesticide, avec l’implication d’un maraîcher bio d’un boulanger et de structures d’éducation à l’environnement.
Ce projet confortera l’activité des producteurs locaux et permettra le développement des structures d’éducation du territoire.

Lors du Forum nous proposons

Des formats courts pour présenter l'initiative : Présentation de notre projet parmi d'autre (4x15')
Et des formats longs : Atelier pour co-construire sur la thématique : temps de réflexion et/ou production (60'-120')

Ambitions

En quoi cette initiative apporte une plus-value pour nos territoires ? : Sur ce petit territoire, le projet répond aux quatre priorités de la politique publique de l’alimentation : l’éducation alimentaire de la jeunesse, la lutte contre le gaspillage alimentaire, l’ancrage territorial, la mise en valeur du patrimoine alimentaire et la justice sociale. Il comprend en outre une dimension environnementale forte, dans une commune sans pesticide, avec l’implication d’un maraîcher bio d’un boulanger et de structures d’éducation à l’environnement.
Ce projet confortera l’activité des producteurs locaux et permettra le développement des structures d’éducation du territoire.
Comment cette initiative répond aux grands défis de société ? : Cet ancrage territorial de l’alimentation nous semble important pour le sens de nos actions mais aussi la valorisation de nos producteurs locaux. Nous souhaitons ainsi travailler à l’augmentation de l’économie résidentielle créée par ce projet alimentaire.
Enfin ce projet se veut avant tout à finalité éducative. Une ambition est de transmettre des savoirs et savoir-faire de la fourche à la fourchette ! Ce projet s’inscrit naturellement dans la démarche pédagogique de l’association : rendre l’enfant acteur de sa vie et de ses apprentissages !
Je donne mon accord pour que les informations ci-dessus soient visible sur le site : Oui