Accompagnement des entreprises de l'ESS à la mise en oeuvre du guide des bonnes pratiques via un outil numérique

Organisation porteuse : CRESS Pays de la Loire
Statut de l'organisation : ESS - Association loi 1901
Code postal : 44000
Ville : Nantes
Autres organisations partenaires : Scop RScop

Notre contribution

Autres : Engagement des entreprises de l'ESS dans une démarche d'amélioration de leurs pratiques et reconnaissance par les collectivités territoriales
Réponses aux défis de société : Lutte contre les discriminations, Consommation responsable et alimentation durable, Transition écologique et énergétique, Transformation numérique, Création ou préservation de communs
Autres manières d’entreprendre, d’innover et de repenser le travail : Gouvernance et démocratie, Formation et transmission des pratiques, Sécurisation des salariés
État de la contribution : Projet en cours
Échelle de la contribution : Régional
Présentation de la proposition : Le Guide des conditions d’amélioration continue des bonnes pratiques est une obligation légale inscrite dans la Loi du 31 Juillet 2014. Il incite à une volonté de l’entreprise d’impulser une démarche de progrès avec des indicateurs de mesure, des objectifs, des actions et une évaluation par une périodicité de validation, validant l’approche par résultats et impacts par la même occasion. Ce qui est important aux yeux du Conseil supérieur de l’ESS c’est la liberté qui est laissée aux entreprises de s’approprier la démarche et le Guide…
Mais, encore faut-il que les entreprises et organisations de l’ESS aient connaissance de cette obligation et en appréhendent les enjeux pour elles-mêmes et non seulement pour respecter la Loi !
C’est la raison pour laquelle la CRESS des Pays de la Loire, en lien avec la dynamique du réseau national des CRESS (CNCRESS), s’est saisie de cette question, et, s’est engagée à sensibiliser les organisations et entreprises de l’ESS sur le territoire ligérien, et, à développer un outil d’accompagnement au « Guide des Bonnes Pratiques ».
Un Appel à Manifestation d’Intérêt a donc été lancé en février 2018 afin d'accompagner les entreprises dans la mise en œuvre du Guide.
Débuté en mai 2018, l’accompagnement auprès de 8 entreprises de l’ESS en Pays de la Loire a permis aux entreprises de se questionner autant sur les domaines d’interrogation du guide des bonnes pratiques, que sur ceux du référentiel de l’ISO 26000. En effet, la philosophie de la démarche est l’amélioration continue à travers le dialogue avec les principales parties prenantes, avec le partage et la mesure des pratiques et du degré d’engagement. In fine, la communication auprès des acteurs du territoire de leur utilité sociale par la mise en lumière de leurs engagements sociétaux est primordiale... Une identité visuelle, et son processus d'obtention, est en cours de validation auprès du Comité Scientifique et Éthique de la démarche, composé de réseaux ESS, de chercheurs-universitaires, de collectivités territoriales et du Comité 21.

Lors du Forum nous proposons

Et des formats longs : Atelier pour co-construire sur la thématique : temps de réflexion et/ou production (60'-120')
Détails du format : RScop et la CRESS Pays de la Loire proposent de présenter le travail mené avec les 8 entreprises accompagnées qui ont permis d'élaborer un site internet appelé ESSpratiques... Ce site permet de s'autodiagnostiquer, de cartographier ses parties prenantes et de les positionner selon leur influence et importance, de valoriser ces pratiques, d'identifier les domaines où des progrès doivent être menés, de prioriser les actions à mener, et ainsi de construire un plan d'actions.
L'atelier pourrait s'articuler autour de 3 temps :
- Rappel du Guide et de ses enjeux
- Présentation du site internet
- Témoignage d'une ou deux structures
- Autodiagnostic par les participants

Ambitions

En quoi cette initiative apporte une plus-value pour nos territoires ? : Cette initiative va permettre aux entreprises de l'ESS de communiquer sur leurs pratiques, de développer leur marque-employeur, d'engager le dialogue avec leurs parties prenantes (internes et externes) car ce sont elles qui vont évaluer la démarche engagée...
Comment cette initiative répond aux grands défis de société ? : La lutte contre le changement climatique,
L’objectif du développement durable est de répondre, de façon concomitante et cohérente, à cinq finalités :
La préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources,
La cohésion sociale et la solidarité entre les territoires et les générations,
L’épanouissement de tous les êtres humains,
Une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables
Décliné à l'échelle d'une entreprise, le développement durable revêt 3 dimensions :
L’intégration dans la stratégie de l’entreprise et une démarche volontaire,
La conciliation de logiques sociétales et environnementales avec une logique de performance économique,
Les relations avec les parties prenantes : l’objectif est d’informer, de dialoguer et de rendre des comptes à l’ensemble des parties prenantes telles que les usagers, les salariés, la collectivité dans son ensemble et pas seulement aux actionnaires.
Je donne mon accord pour que les informations ci-dessus soient visible sur le site : Oui