La Coopération pour le développement d'une démarche alimentaire sur le territoire basco-landais

La structure ou le collectif qui intervient

Organisation porteuse : cbe seignanx
Statut de l'organisation : ESS - Association loi 1901
Code postal : 40220
Ville : 40220 Tarnos
Autres organisations partenaires : Partenaires initiateurs :
SCIC Eole, restaurant solidaire
Cuisine centrale de Tarnos, ville de Tarnos
CPIE Seignanx - ADOUR
SCIC Légume pro
Eco-lieu Lacoste
Présentation de la structure, du collectif ou du projet : Notre projet s’attache à développer les circuits agricoles et alimentaires locaux, à l’échelle d’un bassin de vie et de consommation donné (Sud Landes Pays Basque), pour contribuer directement à la transition alimentaire et agricole.

Le projet s’inscrit dans la dynamique du Pôle Territorial de Coopération Economique Sud Aquitaine de développement de l’ESS par les acteurs de l’ESS et en partenariat avec des collectivités. De cette volonté les acteurs principaux sont organisés au travers de statut associatifs et coopératifs (SCIC) assurant une démarche collective et participative d’intérêt collectif pour le territoire.

Il s’appuie sur un point de départ concret au sein du territoire : les débouchés proposés par 2 restaurants collectifs locaux. Il s’agit du restaurant d’insertion Eole sous forme de SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif) et de la cuisine municipale de Tarnos (porteur d’initiative public), représentant à eux deux 7 200 repas produits par jour.

Ce débouché nous sert de point d’entrée, pour travailler un ensemble de composantes entrant en jeu pour produire et consommer localement : l’offre et les filières agricoles, le foncier, le soutien à la création de nouvelles activités (agricoles, agro-alimentaires), la sensibilisation et la promotion auprès des consommateurs locaux, au sens large (salariés d’entreprises, enfants et jeunes, parents d’élèves, personnes âgées à domicile, personnes en insertion, acheteurs publics…).

Le projet ne se limite pas aux deux restaurants collectifs, il s’inscrit dans une dynamique territoriale plus large sur le bassin basco-landais, en s’appuyant sur un collectif d’acteurs et de partenaires. Il permet de structurer en interaction l’offre, la demande et la mobilisation de terres.


Aller plus loin:
Exemples d’actions menées :

1.Développer et structurer les filières d’approvisionnement en circuits de proximité et durable (restaurants collectifs, habitants et salariés) :
-Travail sur l’augmentation de la part d’approvisionnement en produits locaux et biologiques sur toutes les filières (environ 40% de local dont en. 27% de bio aujourd’hui pour les restaurants collectifs)
- Développement ou renforcement d’outils locaux de transformation (légumerie, atelier de transformation de viande)
- Concertation producteurs/restaurants pour s'accorder sur les produits et volumes et adapter les menus à l’approvisionnement local

2. Favoriser la diversification de l’offre, des filières agricoles et dynamiser la création d’activités locales
- Lancement de l'eco-lieu Lacoste dédié à l’agroécologie en milieu urbain et permettant la création d’activités en insertion à travers une ferme maraichère.
-Appui à la mise en place d’espaces Test agricole
-Anticiper et mobiliser les possibilités foncières locales sur le Seignanx, dans le cadre d’une stratégie d’agriculture durable

3. Sensibiliser les publics à l’alimentation durable (écoles, agents de la restauration collective…)=
- Mise en place repas 100% Bio et Locaux depuis plusieurs deux années
- Conception d’outils et animation de sensibilisation et d'éducation auprès des différents publics
- Sensibilisation des acteurs de la restauration collective (animateurs, agents…)

4. Vers une démarche collective de qualité avec les différentes parties prenantes (agriculteurs, transformateurs locaux, restaurants, consommateurs)
-Travail de coordination et de co-construction avec les différents acteurs territoriaux.
-Volonté de mettre en place une charte d’engagements réciproque par filière et de valorisation des démarches agricoles durables.

Projet Lauréat du Programme National pour l'alimentation en 2016 et Lauréat en 2018 de l'appel à projets Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine - DRAAF pour le développement des circuits alimentaires locaux.

Lors du Forum local nous proposons

Thématique : Agriculture et alimentation durables
Information sur l'atelier ou l'intervention pendant le forum(sujet, approche, intervenant·es, etc.) : 1er temps: Présentation de la démarche alimentaire territoriale animée par le CBE Seignanx en coopération par un collectif d'acteur de l'ESS faisant parti du PTCE et en partenariat avec des collectivités et divers acteurs sur le territoire.

2eme temps: Témoignages et focus sur deux acteurs du projet: la SCIC Eole, restaurant solidaire et la SCIC Légume pro, légumerie.

En effet :
-La SCIC Eole, restaurant solidaire qui travaille depuis 5 ans à la relocalisation de ses menus à travers un travail continu avec des artisans et producteurs locaux pour la structuration de filières locales et apporter une alimentation locale et saine au plus grand nombre. Eole incarne l'ambition du projet, de s'appuyer sur la coopération pour répondre aux enjeux d'une alimentation et une agriculture locale et durable pour tous.

-Nous proposons un autre focus, sur la légumerie SCIC légume pro. Outils de territoire Sud Landes Pays Basque et acteur du projet pour une alimentation locale et durable qui travaille avec un tissu de maraichers pour offrir une gamme de légumes locaux à destination de la restauration collective. Son statut en SCIC permet d'associer entreprises locales, acteurs agricoles, acteurs de l'ESS et institution autour du projet.

Aini, 2 à 3 intervenants:
-Camille Mortreux -chargée de mission -circuits alimentaires locaux - CBE Seignanx animateur du PTCE Sud aquitaine
-Laurent Armengaud, Directeur de la SCIC Eole
-A confirmer: Salarié de la SCIC légume pro ou autre témoin projet.
État de la contribution : Projet en cours
Lien vers une page web présentant l'initiative : https://cbe-seignanx.fr/circuits-alimentaires-proximite/

Ambitions

En quoi cette initiative apporte une plus-value pour nos territoires ? : Ce projet souhaite répondre aux enjeux du territoire en terme
- Agricoles: lutter contre la réduction du nombre d'agriculteurs sur le Sud des landes, soutenir le développement des filières agricoles locales, renforcer la coopération entre acteurs de l'amont et de l'aval des filières, appuyer l'installation de nouveaux agriculteurs ou transformateurs locaux.

- Sociaux -eco: participer à l'accessibilité d'une alimentation saine, de qualité et durable pour une diversité de publics : personnes âgées, élèves, ouvriers...Répondre aux enjeux de transition agricoles et alimentaires par la création de structures porteuses d'inclusion et facteur d'insertion pour des publics fragiles. Agir pour l'emploi à travers le développement des filières agro-alimentaire locales.

-Environnementaux : agir contre l'artificialisation des terres agricoles sur un territoire où la pression foncière est croissante. Soutenir des modes de production diversifiés (Seignanx culture de mais conventionnel à 93%), nourriciers et préservant la biodiversité, les sols, l'eau. Favoriser des modes de consommation et de production durables.


Réponse à ces enjeux territoriaux:

1.Développer et structurer les filières d’approvisionnement en circuits de proximité et durable (restaurants collectifs, habitants et salariés) :
-Travail sur l’augmentation de la part d’approvisionnement en produits locaux et biologiques sur toutes les filières (environ 40% de local dont en. 27% de bio aujourd’hui pour les restaurants collectifs)
- Développement ou renforcement d’outils locaux de transformation (légumerie, atelier de transformation de viande), -Appui à l'émergence de transformateurs et artisans agroalimentaires locaux
- Concertation producteurs/restaurants pour s'accorder sur les produits et volumes et adapter les menus à l’approvisionnement local (planification de cultures ou de productions locales...)

2. Favoriser la diversification de l’offre, des filières agricoles et dynamiser la création d’activités locales
- Lancement de l'eco-lieu Lacoste dédié à l’agroécologie en milieu urbain et permettant la création d’activités en insertion à travers une ferme maraichère.
-Appui à la mise en place d’espaces Test agricoles
-Anticiper et mobiliser les possibilités foncières locales sur le Seignanx, dans le cadre d’une stratégie d’agriculture durable

3. Sensibiliser les publics à l’alimentation durable (écoles, agents de la restauration collective…)=
- Mise en place repas 100% Bio et Locaux depuis plusieurs deux années
- Conception d’outils et animation de sensibilisation et d'éducation auprès des différents publics
- Sensibilisation des acteurs de la restauration collective (animateurs, agents…)

4. Vers une démarche collective de qualité avec les différentes parties prenantes (agriculteurs, transformateurs locaux, restaurants, consommateurs)
-Travail de coordination et de co-construction avec les différents acteurs territoriaux.
-Volonté de mettre en place une charte d’engagements réciproque par filière et de valorisation des démarches agricoles durables.
Comment cette initiative répond aux grands défis de société ? : Grace à l'action en coopération d'acteur de l'ESS nous souhaitons participer au défi de mettre en interaction l’offre, la demande et la mobilisation de terres au service d'une alimentation et une agriculture locale et durable. Ainsi, ce projet vise à participer directement à la transition alimentaire et agricole sur le bassin de vie basco-landais.
Autres commentaires : Partenaires associés
Eco-lieu Lacoste
Agrobio40
BLE (réseau agriculture bio Pays Basque)
InterAmap
Interstices
Commune de Tarnos
Commune de Bayonne
Conseil Régional de Nouvelle Aquitaine
Centre de loisirs Moulin d’Arroussets
Métroloco –restaurant coopérative de jeunes
DRAAF Nouvelle-Aquitaine
Région Nouvelle-Aquitaine
ADEME
Je donne mon accord pour que les informations ci-dessus soient visible sur le site : Oui