La Ville de Villeurbanne co-constructrice d’un projet public-privé dédié à la petite enfance : nouvelle posture et nouvelles méthodes pour répondre aux besoins des habitant.es

Organisation porteuse : Ville de Villeurbanne
Statut de l'organisation : PUBLIC - Collectivité territoriale ou locale
Code postal : 69100
Ville : Villeurbanne

Notre contribution

Plus-value pour les territoires : Collectivités et ESS
Réponses aux défis de société : Création ou préservation de communs
Autres manières d’entreprendre, d’innover et de repenser le travail : Nouvelles formes de travail
État de la contribution : Projet en cours
Échelle de la contribution : Local
Présentation de la proposition : INTRODUCTION
De 2014 à 2015, la Ville de Villeurbanne a accompagné les acteur.rices du territoire dans l’élaboration d’une stratégie relative à l’Economie sociale et solidaire (ESS). Ainsi, trois défis majeurs de développement orientent l’action publique dans la matière jusqu’en 2020 :
- augmenter la visibilité et promouvoir l’ESS,
- accompagner les associations dans leurs dimensions économiques,
- promouvoir les synergies entre les politiques publiques et les activités de l’ESS.
En mars 2015, divers acteurs économiques sociaux de l’accompagnement à la parentalité et de l’accueil du jeune enfant sollicitent la direction de la Petite enfance (DPE) et la direction du Développement économique, de l’emploi et de l’insertion (DDEEI), pour développer ou relocaliser leurs activités d’accueil, de services ou d’ingénierie.
Ces interpellations convergent au défi de répondre à des besoins sociaux insuffisamment satisfaits.
L’opportunité d’un projet immobilier en centre-ville, dont le promoteur est intéressé pour inclure un établissement dédié à la petite enfance, a incité la Ville de Villeurbanne à penser une nouvelle forme de l’action publique, en associant des partenaires privés de l’ESS.


OBJECTIFS DU PROJET DE POLE DE COOPERATION PETITE ENFANCE ET PARENTALITE
  • Objectifs principaux :
    • développer l’offre d’accueil collective de jeunes enfants,
    • développer l’offre de services d’accompagnement à la parentalité,
    • innover dans la mise en œuvre d’actions « petite enfance », incluant la mutualisation des lieux et le partage des pratiques,
- Objectif secondaire : créer un lieu multi partenarial ouvert sur la ville.


OBJECTIFS OPERATIONNELS POUR LA COLLECTIVITE
  • susciter l’intérêt d’un investisseur pour se porter acquéreur des locaux,
  • fédérer des acteurs du secteur de la petite enfance sur le projet,
  • favoriser l’émulation coopérative entre les parties prenantes,
  • accompagner les parties prenantes à la formalisation du projet d’établissement, incluant un modèle d’exploitation public-privé viable économiquement.


METHODE ET RESULTATS
Dès 2015, la DDEEI s’est mobilisée pour la recherche de l’investisseur. Après des tentatives auprès d’opérateurs solidaires pour mobiliser un véhicule de portage dédié, Est Métropole Habitat (bailleur social fortement implanté sur le territoire), engagé par ailleurs sur une opération logement dans le projet immobilier global, s’est engagé à se porter acquéreur des locaux en Vefa.
La DDEEI a par ailleurs accompagné la DPE dans la phase de mobilisation des acteurs de la petite enfance. Après 18 diverses rencontres partenariales, un groupe projet associant quatre structures s’est constitué.

Le projet de Pôle de coopération dédié à la petite enfance étant appuyé politiquement à l’échelle locale et faisant échos à de nouvelles compétences sociales de la Métropole de Lyon, ce dernier est alors inscrit dans la stratégie ESS du Grand Lyon.
Le groupe projet a ainsi bénéficié d’un accompagnement (6 jours temps humain) à l’émergence de la coopération par la Chambre régionale de l’ESS Auvergne-Rhône-Alpes. Il s’est traduit par l’animation de sessions collectives et de visites de sites sur 2016. Les membres du groupe projet ont pu définir les enjeux de la coopération et les objectifs partagés autour de la création des communs. Au regard du projet immobilier, les espaces mutualisés ont été définis. La question de la gouvernance a été abordée et une carte mentale des acteurs du projet coopératif a été réalisée.
Cet étape a permis de consolider l’engagement de trois des quatre acteurs initiaux : l’Association des collectifs parents enfants professionnel.les (Acepp) 69, la société coopérative d’intérêt collectif « Bottines et Bottillons services » et la Ville de Villeurbanne (DPE).

En avril 2017, ces parties prenantes fondent une association préfiguratrice dénommée « Le Pôle de coopération Petite enfance et Parentalité de Villeurbanne ». Elle porte depuis, la dynamique et le projet d’ouverture de l’établissement prévu en septembre 2020. L’association rassemble des acteurs ayant des statuts juridiques différents et des compétences complémentaires. Elle fixe des valeurs communes tout en respectant les principes d’actions de chacun.
Au même titre que les deux acteurs privés, la collectivité mobilise ses compétences pour co-construire le projet. Ses expériences dans l’ingénierie de projets complexes lui ont permis d’apporter son soutien à la création de l’association, une expertise juridique et technique, et un soutien administratif (mise à disposition de salles de réunions, création d’une charte graphique et d’outils de communication, coordination d’un groupement de commandes, …).

D’une surface de 870 m2, Le Pôle rassemblera une crèche de 30 berceaux (gérée par Bottines et Bottillons services), un relais d’assistant.es maternel.les municipal (en régie directe) et le siège social de l’Acepp 69 (comprenant des bureaux administratifs et un centre ressource).
De plus, en s’appuyant sur l’expérience et les compétences de chaque membre fondateur, Le Pôle deviendra un lieu d’expérimentation collective ouvert à l’ensemble des acteurs de la Petite enfance et aux familles du territoire (plus de 220 m2 d’espaces dédiés mutualisés).


ÉLEMENTS DE DISCUSSION
Les modes d’intervention de l’action publique ne cessent de se diversifier : direct, délégation, faire-faire, impulser, soutenir, …, et co-construire. La co-construction implique que chaque partie prenante, publique ou privée, soit respectée dans sa diversité et intervienne de manière démocratique sans prendre le lead.
Dans le présent exemple, la constitution d’une association préfiguratrice au projet est un levier permettant de bâtir une gouvernance impliquant la collectivité territoriale de la même manière que les autres parties prenantes. Ce mode de partenariat public-privé permet de mobiliser les compétences et les savoir faire de chacun.
Cela implique un changement de posture des élus locaux, des techniciens territoriaux et de nouvelles méthodes d’association des services municipaux.

Lors du Forum nous proposons

Des formats courts pour présenter l'initiative : Présentation de notre projet parmi d'autre (4x15') , Intervention d'expertise sur une thématique (15 à 30')
Et des formats longs : Autre
Détails du format : Autre : format poster le cas échéant
Lien vers une page web présentant l'initiative : https://coop-petite-enfance.fr/le-pole-petite-enfance-et-parentalite/

Ambitions

Autres commentaires : Apporter des réponses collectives, concertées, coordonnées et en proximité à des besoins sociaux du territoire.
Je donne mon accord pour que les informations ci-dessus soient visible sur le site : Oui