Ressource Documentaire Nutri-Culture à destination des aidants

Organisation porteuse : Nutri-Culture
Statut de l'organisation : ESS - Société commerciale de l'ESS
Code postal : 87200
Ville : Saint-Junien
Autres organisations partenaires : Région Nouvelle Aquitaine
Autonom'lab
Malakoff Médéric Humanis
CARSAT

Notre contribution

ressourcedocumentairenutricultureadestinat4_logo-nc-2018.png
Plus-value pour les territoires : International, Collectivités et ESS
Réponses aux défis de société : Lutte contre les discriminations, Consommation responsable et alimentation durable
Autres manières d’entreprendre, d’innover et de repenser le travail : Innovation sociale, Gouvernance et démocratie, Formation et transmission des pratiques
État de la contribution : Projet terminé
Échelle de la contribution : National
Présentation de la proposition : A domicile comme en établissement, la dénutrition est devenue un véritable enjeu de société et de Santé Publique auquel l'apport d'une solution technique seule, ne peut être considéré comme une réponse efficace et durable. Avec près de 70% de personnes dénutries à l’hôpital, 45% en EHPAD et 10 à 15% à domicile, Nutri-Culture réinvente les mécanismes de solidarité en proposant un réseau de partage de savoirs unique en son genre, au plus près des personnes concernées.

La dénutrition des personnes de plus de 60 ans vivant à domicile, constitue souvent un préalable à l'entrée en institution. En EHPAD, près de 45% des résidents sont directement concernés. Les conséquences sont multiples et très onéreuses, à la fois pour les établissements mais aussi pour la Sécurité Sociale (Fonte de masse musculaire, recours aux compléments nutritionnels oraux non consommés, chutes, hospitalisations, escarres, disqualification sociale…). A titre d’exemple, le traitement d’une escarre peut coûter jusqu’à 60 000€ tout compris.

Fort de ce constat, Nutri-Culture s’est intéressée à l’écosystème entourant le moment du repas et a développé une méthode d’accompagnement globale pour réduire les dépenses curatives grâce à une meilleure prévention des risques liés à un repas inadapté. Nous avons choisi le repas comme catalyseur. Il regroupe et fédère toutes les générations, fait appel aux compétences de l’ensemble des professionnels d’un territoire, dans une logique de pertinence, de responsabilité sociale et de développement durable.

Favoriser la prise du repas de personnes fragilisées (souffrant de troubles souvent cumulés d’identification (Alzheimer, Parkinson…), de préhension, de mastication et de déglutition (dysphagie), suppose de comprendre les caractéristiques et facultés des convives accompagnés pour proposer des plats adaptés et limiter les productions et transformations (textures modifiées) inutiles.

Les institutions, type EHPAD, doivent faire face à une problématique complexe de limitation de toutes les formes de gaspillages (matériels, techniques, humains , accrues par une règlementation pléthorique) afin d’optimiser les moyens mis à leur disposition. Ramener la question du sens et de la cohérence transversale des pratiques professionnelles, entre soignants et cuisiniers notamment, est une priorité absolue pour mieux accompagner lors du repas.

A cet effet, Nutri-Culture propose une Ressource documentaire en ligne ( ) à destination des aidants, qu’ils soient en établissement ou à domicile. Cette base, résultat de 10 années de travaux et expérimentations sur le terrain, regroupe des documents pédagogiques pour faciliter la compréhension des multiples variables du repas (causes de refus alimentaire, compréhension des facultés des convives par exemple), des tutoriels videos, des recettes, des interviewes de spécialistes, mais surtout des outils de repérage (dénutrition, dysphagie…), d’évaluation, d’aide à la prescription et à la production de plats adaptés (conformes aux nomenclatures en vigueur – IDDSI), pour que la bonne texture et la bonne quantité soient servies à la bonne personne, limitant ainsi les gaspillages. Ainsi, une économie supérieure à 50 000€ en moyenne peut être réalisée (par tranche de 100 lits) sur les seuls soins curatifs et déchets.

La ressource documentaire Nutri-Culture permet aux établissements d’atteindre un objectif double de mise en conformité de leur structure et de disposer d’outils et contenus professionnels toujours mis à jour pour favoriser la montée en compétence des personnels.

Une innovation sociale à forts impacts (environnementaux, sociaux, économiques) au service des territoires.

La souscription payante (490€/an) s’inscrit dans une démarche sociale et solidaire. En effet, cette contribution finance directement la ‘vulgarisation’ des différents supports, mis en ligne gratuitement, à destination de quelque 15 millions d’aidants proches (2020), très en demande d’informations qualifiées, simples et utiles pour faciliter leur mission d’accompagnement quotidien, la remontée d’informations précieuses aux professionnels de santé d’un territoire et favoriser le maintien à domicile des personnes avançant en âge. Une auxiliaire de vie pourra, par exemple, disposer de recettes simples, adaptées et rapides à réaliser, en fonction du matériel à disposition chez la personne qu’elle accompagne (bouilloire, micro-ondes…), son temps étant extrêmement contraint.

Enfin, la mise en œuvre d’interventions locales (ateliers en régions, conférences, communautés d’utilisateurs, partage d’expériences, formations in situ, expertises à destination des groupes médico-sociaux, de restauration collective et des institutionnels) facilite le partage des compétences de tous les acteurs de la prise en soin durable sur un territoire donné, pour la recherche de la performance par la cohérence et la responsabilité sociale des organisations.

Lors du Forum nous proposons

Des formats courts pour présenter l'initiative : Présentation de notre projet parmi d'autre (4x15')
Lien vers une page web présentant l'initiative : https://www.nutri-culture.com/fr/base-documentaire

Ambitions

En quoi cette initiative apporte une plus-value pour nos territoires ? : Elle permet de développer les compétences individuelles et collectives des aidants professionnels ou non aux besoins évolutifs des nouvelles formes de vieillissement jusque dans les territoires les plus reculés.
Elle favorise les consommations locales et de proximité de produits adaptés en textures, cuissons, enrichissement, y compris dans le cadre de la livraison de repas ou ingrédients.
Nous valorisons les producteurs et les métiers de bouche pourqu'ils disposent de références précises et qu'ils deviennent des acteurs de santé Publique, capables de prévenir les conséquences de la dénutrition sur l'avancée en âge.
Avec des cuissons à justes températures, nous cherchons à réduire les produits de supplémentation et les addiifs (réduction des pertes à la cuisson, meilleure consommation), à sécuriser la déglutition, augmenter la satisfaction des convives, le statut nutritionnel avec un fort impact environnemental, économique et social sur un bassin de vie.
Comment cette initiative répond aux grands défis de société ? : Nutri-Culture se donne comme objectif d'adapter la société entière aux défis de l'acceptation de toutes les formes d'avancée en âge, de limitation des risques de stigmatisation et de réduction d'une personne âgée à la somme de ces pertes et déficits (déficit protéino-énergétique, dénutrition, disqualification sociale).
Je donne mon accord pour que les informations ci-dessus soient visible sur le site : Oui