Sociopoles : entre savoirs partagés et communs, un défi pour les territoires

Organisation porteuse : RESOLIS
Statut de l'organisation : ESS - Association loi 1901
Code postal : 75005
Ville : PARIS

Notre contribution

sociopolesentresavoirspartagesetcommuns_sociopolesv1.png
Plus-value pour les territoires : Dépolarisation urbain/rural, Collectivités et ESS
Autres : Outillage du secteur associatif, implication des acteurs académiques et de de leurs étudiant.e.s dans leur territoire
Réponses aux défis de société : Défis générationnels, Création ou préservation de communs
Autres manières d’entreprendre, d’innover et de repenser le travail : Sensibilisation des jeunes à l'ESS
État de la contribution : Projet en cours
Échelle de la contribution : National, Régional, Départemental, Local
Présentation de la proposition : Notre association, RESOLIS, est convaincue que la coopération entre les acteurs de terrain associatifs, et plus largement entre acteurs d’un même territoire est la clé pour répondre aux enjeux sociétaux actuels.

C’est pourquoi l’association expérimente aujourd’hui et jusqu'en 2021 la mise en place de sociopôles à savoir des écosystèmes locaux, circonscrits géographiquement, constitués de multiples partenaires (monde académique, acteurs de terrain de l’ESS, acteurs publics et privés) œuvrant autour de problématiques territoriales afin de contribuer plus efficacement au progrès social à travers le renforcement de la coopération et l’émergence de solutions innovantes.

Ils sont expérimentés sur 4 échelons géographiques (EPCI Plaine Commune, Métropole Grand Lyon, Département Meurthe et Moselle et Région Hauts de France) durant 3 ans, puis seront "modélisés" (pour une éventuelle duplication sur d’autres territoires).

  • La finalité et les spécificités du projet sont de 3 ordres :

  • Créer les conditions et animer les différentes parties prenantes pour co-construire des solutions innovantes à des problématiques territoriales

  • Tester 4 modèles d’organisation de sociopôles à des échelons géographiques différents pour en déduire les conditions de succès de leur bon fonctionnement

  • Resserrer les liens entre la société civile et le monde académique à travers des projets d’intérêt général

Lors du Forum nous proposons

Des formats courts pour présenter l'initiative : Présentation de notre projet parmi d'autre (4x15')
Détails du format : Notre projet de sociopoles est en expérimentation durant 3 ans (2018/2021), nous voudrions parler de cette expérimentation dans 4 territoires différents et aborder les différences ou points de convergence entre eux avec les parties prenantes concernées (associations, académiques, public et privé).
Lien vers une page web présentant l'initiative : https://www.resolis.org/

Ambitions

En quoi cette initiative apporte une plus-value pour nos territoires ? : L’émergence de problématiques transversales et locales permet de faire se rencontrer des associations de secteurs différents et de décloisonner leurs actions. Ces problématiques sont ensuite retravaillées par les acteurs académiques en question de recherche permettant de faire travailler leurs étudiant.e.s sur des approches pratiques en lien avec leurs apports théoriques. Pour les territoires, c'est faire se rencontrer des acteurs qui habituellement ne se côtoient pas (infra associatif et inter-filières académiques/structures). Les études/travaux des étudiant.e.s doivent générer des actions en interne et externe des associations à l'échelle individuel et/ou collective en lien avec les acteurs publics. Dès lors, il peut y avoir impact sur les politiques publiques en co-production ou co-construction entre ces acteurs selon les territoires, les associations continuent à être de véritables acteurs de l'innovation sociale en étant outiller de manière différente et en étant eux-mêmes des acteurs ayant du savoir, un savoir citoyen et participatif.
Comment cette initiative répond aux grands défis de société ? : Inscrire cette expérimentation dans 4 territoires différents permettra de faire émerger des problématiques différentes et ce, quelque soit le secteur d'appartenance des acteurs associatifs intéressés par notre démarche. Dès lors, si ces problématiques répondent à des sujets de recherches académiques, ce sont deux types de savoirs qui se rencontrent et se complètent pour mieux inscrire les actions dans l'espace public, dans le cadre de l'intérêt général et des biens communs.
Autres commentaires : En quoi l'ESS et l'IS sont des outils au service du territoire et des réponses aux enjeux de société ?

Par leur place prépondérante dans la société pour répondre aux enjeux, besoins non ou mal satisfaits dans les territoires, les structures de l'ESS ont été à la recherche de nouvelles formes de coopération ou d'accompagnement des plus vulnérables.
Aujourd'hui, plus que jamais, elles sont un rempart (peut-être le dernier) contre une paupérisation croissante, un recul de la laïcité et du vivre ensemble ou de protection de la biodiversité et de l'environnement.

Démontrer leurs forces, leurs places dans les territoires auprès de publics, d'acteurs qui mésestiment leur rôle leur permettraient d'être au coeur des dispositifs et non à la marge comme un vrai contrepoint aux politiques publiques mises en place en faisant d'eux (ce qu'ils sont déjà) des acteurs permettant de faire émerger de véritables réflexions/actions sur les communs.
Je donne mon accord pour que les informations ci-dessus soient visible sur le site : Oui